Dernière mise à jour : 12 décembre 2017

Réinformation TV 10 septembre 2014 France

L’énergie éolienne : la grande escroquerie

« Il est temps que les Français, les politiques, les écologistes, un tant soit peu honnêtes, fassent cesser cette gabegie dont les conséquences seront à très court terme irréparables. »

Reportage et enquête d’Armel Joubert des Ouches*

* Armel Joubert des Ouches est un journaliste indépendant, biographe, réalisateur de documentaires et compositeur. Voir sa biographie sur Wikipédia.

Vidéo également disponible sur notre chaîne YouTube. Source : Réinformation TV

Intervenants par ordre d'apparition :

  • Jean-Louis Butré, physicien, ancien dirigeant d'entreprise, président de la Fédération Environnement Durable
  • Philippe Lebouvier, habitant de la commune de Gouvets (Manche)
  • Robert Werner, journaliste et écrivain, ancien rédacteur en chef de l'Unité Patrimoine de TF1, administrateur de la Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France
  • Un habitant de la Manche qui a souhaité garder l'anonymat
  • Ludovic Granjeon, enseignant chercheur en économie, ancien dirigeant d'entreprise
  • Daniel Lefèbvre, président du Comité régional des pêches de Basse-Normandie

Depuis plusieurs années, les éoliennes sont en train de recouvrir les paysages de la France. 5 000 éoliennes aujourd’hui ; si rien n’est fait pour arrêter ce massacre, il y en aura 25 000 d’ici 15 ans. Des machines gigantesques de plus de 140 mètres de haut pour certaines.

Un parc éolien offshore est par exemple déjà prévu en face d’Arromanches, haut lieu du débarquement allié de juin 1944.

La cathédrale de Coutances dans la Manche, saccagée par une éolienne située à proximité. Des exemples, parmi tant d’autres.

L’éolien est un secteur dans lequel on peut gagner très rapidement beaucoup d’argent car subventionné par l’État.

Les Verts, beaucoup de politiques, les lobbys usent toujours du même discours : la gratuité de l’éolien. C’est faux. C’est le contribuable qui le paie par une taxe prélevée discrètement sur sa facture, la CSPE.

Un immense scandale financier et un massacre des paysages de la France.”