Dernière mise à jour : 12 décembre 2017

Centrale éolienne du Chemin de la Ligue
Centrale éolienne du Chemin de la Ligue(photo : Gigot Raphaele)
Sebastien Wilmotte et Marie Scoupe30 sept. 2014Auvergne, France

Éoliennes du Chemin de la Ligue : « Du bruit, un site historique massacré et un gâchis financier. »

Témoignage d'un couple de riverains.

Le bruit que font les éoliennes dépend de leur vitesse de rotation et ce coin est réputé pour être l'un des moins venteux de France (!). Par contre, c'est en pleine moyenne montagne et, lorsque l'on ne les entend pas, il n'y a pas un bruit, ce qui est d'autant plus rageant.

Nous ne sommes pas nombreux aux alentours mais il y a quand même quelques hameaux avec vue directe dessus. Ces éoliennes du chemin de la Ligue font 120 mètres de haut pour un diamètre de 80 mètres (à peu près...) et il y en a huit sur la crête (Gr 03, chemin de St Jacques, site historique: massacré pour installer cette machinerie, sans parler des ancrages en béton).

Notre sentiment à ce sujet est que, sans aide de l'État, tout cela n'est pas rentable: peu de vent, gâchis financier (un mois à 8 personnes pour changer un roulement, la 1ère grue venue de Belgique n'allait pas, etc... et maintenant, 6 mois plus tard, changement des pales pour en mettre des chauffantes) et entreprise allemande!

C'est vraiment hallucinant de laisser massacrer le pays par ces engins sous prétexte d'écologie et d'exemple donné au reste du monde (qui s'en fout...).”

Sebastien Wilmotte et Marie Scoupe

Témoignage d'un couple de riverains de la centrale éolienne du Chemin de la Ligue