Dernière mise à jour : 28 avril 2017

Leena 18 juillet 2016 Finlande

« J’habite à environ 10 km d’éoliennes, je pensais être à l’abri, je me trompais. »

« S’il vous plaît, prenez le cas des infrasons au sérieux lors de la révision des directives européennes sur la pollution sonore. »

Maison en bois en Finlande
Maison en bois en Finlande

Le 18 juillet 2016, Leena, qui habite en Finlande, a écrit aux membres de la commission chargée de l’élaboration des directives de l’OMS relatives au bruit dans l’environnement en Europe :

Traduit de l'anglais par Friends Against Wind

Chère Madame Héroux et toute autre personne concernée,

Ici, à l’ouest de la Finlande, environ 200 personnes ont déjà déménagé à cause des infrasons éoliens. Ils étaient devenus malades à cause des infrasons.
Je pensais être à l’abri, je vis à environ 10 kilomètres des éoliennes de Santavuori situées à Ilmajoki.
Je me trompais !

Peu après que les 17 éoliennes de 3,5 MW aient commencé à tourner ce printemps, ma vie a changé. Je ne peux pas dormir à la maison dans mon ranch à chevaux rural, j’ai en permanence mal à la tête, je ressens des changements de pression dans les oreilles, mon cœur bat à un rythme irrégulier et ma pression sanguine est élevée quand les éoliennes tournent. Si elles sont arrêtées ou que je m’éloigne de 20/30 km, je me sens bien.
Je ne pouvais pas imaginer que les effets des aérogénérateurs iraient si loin !
S’il vous plaît, prenez le cas des infrasons au sérieux lors de la révision des directives européennes sur la pollution sonore.

Je mène des recherches sur les effets des infrasons sur les animaux ici en Finlande.
J’ai reçu des appels d’agriculteurs et il semble que les éoliennes causent de nombreuses fausses couches et avortements chez les vaches et les visons. Il y a une augmentation des cas de mort subite chez les porcs. Des poulains naissent avec des malformations. Les vaches, les chiens et les visons n’ont plus de chaleurs, ils n’ont plus d’attirance sexuelle, ce qui signifie que moins d’animaux naîtront dans les fermes dans un futur proche.

Si vous pouvez faire quelque chose pour faire cesser ou minimiser cette folie, s’il vous plaît, faites-le. Je ne veux pas quitter ma maison, et où irais-je avec 10 chevaux ?

Sincèrement,

Leena
Finlande

Lettre de Leena à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) - 18 juillet 2016