Dernière mise à jour : 11 décembre 2017

Christine Beuchat 20 nov. 2016 Franches-Montagnes, Jura

Les éoliennes de Saint-Brais

« Je suis née ici et pour moi Saint-Brais était un petit paradis !
Depuis 7 ans et l’arrivée des éoles au village, le paradis s’est transformé malheureusement en enfer !
»

Saint-Brais
Saint-Brais, Franches-Montagnes, Jura (photo : rts.ch)

Christine Beuchat habite à 3 km des éoliennes. Le 20 novembre 2016, elle a écrit à Andreas Appenzeller, président de la société ADEV Windkraft AG opératrice et propriétaire des éoliennes, avec copie à David Eray, ministre jurassien de l’environnement, et Jacques Gerber, ministre jurassien de la santé :

Bonjour Monsieur Appenzeller,

Depuis jeudi dernier, les éoliennes de St-Brais n’ont pas cessé d’impacter le village de leurs vrombissements sournois !

Nos nuits en sont à nouveau affectées, car comme je vous l’ai déjà signalé à maintes reprises, vivre et dormir à proximité d’éoliennes industrielles n’est pas un cadeau !

Je suis née ici et pour moi St-Brais était un petit paradis ! Depuis 7 ans et l’arrivée des éoles au village, le paradis s’est transformé malheureusement en enfer !

Les nuisances sonores sont arrivées très vites, les nuisances visuelles aussi et puis les nuisances sociales je n’en parle même pas !

Il ne fait plus bon vivre à St-Brais ! Pourtant nous ne pouvons pas nous taire pour vous faire plaisir et cela fait maintenant 7 ans que je vous écris tous les automnes et hivers pour dénoncer cet état de fait.

Vous le savez tout comme moi, les éoliennes sont nuisibles pour la santé, les nuisances sont avérées dans le monde entier !

Je vous prie de faire le nécessaire pour que nous ayons une vie décente, notre lieu de travail est aussi notre lieu de vie, nous ne pouvons pas déménager, et nous ne pouvons pas travailler si nos nuits sont perturbées par le bruit et les infrasons des éoliennes !

Les éoliennes de St-Brais n’auraient pas dû être construites et doivent être démantelées, les énergies renouvelables en souffrent et les futurs projets sont à la traîne aussi faute à cette très mauvaise installation !

Ce n’est que mon point de vue, mais je suis certaine que même les ministres de notre canton sont du même avis ?

En espérant une amélioration et une réponse, je vous prie déjà d’arrêter vos machines la nuit pour que nous puissions avoir des nuits acceptables.

Avec mes salutations.

Famille Christine Beuchat
2364 St-Brais

Témoignage de Christine Beuchat adressé à la société opératrice et propriétaire des éoliennes
avec copie aux ministres jurassiens de l’environnement et de la santé