Dernière mise à jour : 16 octobre 2017

Madeleine Rudelle23 mai 2014Aveyron, France

« Les nuisances sonores des éoliennes : lugubres, prenantes, irritantes, agaçantes... »

Témoignage envoyé à la sénatrice Hélène Lipietz, en réponse à sa question écrite au Sénat français sur les distances entre le lieu d'implantation d'une éolienne et des habitations.

Je suis riveraine d’un parc éolien de 6 machines de 125 m de haut dont la plus proche de notre habitation est à 900 m.

Je fais partie d’une association qui s’oppose à ces machines car dans notre région le Lévézou il y en a déjà 96 en marche. D’autres projets émergent et nous sommes en constante vigilance (certains sont au tribunal).

Sauvons le Lévézou
Photo © Journal de Millau

L’invasion de ces machines a rendu la vie des riverains très difficile :

  • les nuisances visuelles défigurent les paysages et changent notre environnement (destructions de chemins, arbres abattus...),
  • les nuisances sonores difficiles à supporter par certains vents car lugubres, prenantes, irritantes, agaçantes... et amplifiées quand la température est basse.

Nous luttons depuis 2006 année où la première éolienne a fait son apparition. C’est une lutte qui nous prend et du temps et de l’énergie et surtout nous ne voyons jamais la fin.

Notre sentiment est qu’on se moque des habitants, le seul intérêt étant l’argent.

Merci, Madame, de prendre notre défense. Je vous souhaite bon courage.”

Madeleine Rudelle

Témoignage de Madeleine Rudelle, envoyé à la sénatrice Hélène Lipietz