Dernière mise à jour : 16 octobre 2017

Roger P.4 octobre 2014France

Notre ami promoteur éolien

Histoire vraie d'une arnaque à l'éolien dans un petit village vendéen.

J’ai été pendant de trop longues années écologiste. Un virulent, manifestant à chaque occasion. J’avais même arrêté la chasse et pourtant c’était une passion. C’est pour dire !

Puis est arrivé une famille d’étrangers, très sympas. Ils ont acheté la belle maison à l’entrée du village. Déjà ça nous changeait des vieux qui râlaient à propos de tout. Ils l’ont bien embellie d’ailleurs, et ça a donné un coup de jeune au village. Et puis ils avaient des enfants, un soutien pour l’effectif de l’école.

Le père de famille avait l’objectif d’installer des éoliennes sur notre rivage vendéen. Nous l’avons accueilli et tous aidé, la population, notre maire et son équipe.

Promoteur éolien
Notre ami promoteur éolien(photo factice)

Mais c’est au cours d’un repas organisé par le Comité des Fêtes que j’ai retourné ma veste. Je ne suis qu’un petit retraité, ayant peine à terminer mes fins de mois, alors entendre, de mes deux oreilles, qu’un projet à 15 M€ ne sert à rien, juste à apprendre aux gens qu’il faut économiser l’énergie, ça m’a dégoûté, écœuré ! Moi l’énergie je l’économise naturellement, bien obligé !

La choucroute avait été délicieuse et copieuse, arrosée aussi, car notre nouveau résidant avait, comme chaque fois, bien fait les choses, il n’arrivait jamais les mains vides celui-là ! Mais en retour il était fêté, chouchouté aussi. Il y avait de quoi.

Comme je venais juste de lui dire :
– Grâce à toi nous allons enfin sortir du nucléaire !

Il m’a éclaté de rire au nez :
– Tu y as cru ? Tu es bien naïf ! L’éolien, ça ne sert à rien, mais c’est utile pour les gens pour qu’ils réfléchissent et qu’ils économisent les énergies. Une éolienne ne produira jamais, dans sa durée d’exploitation, l’énergie qu’il a fallu pour la fabriquer, la transporter et la mettre en place !

Je l’ai regardé hébété et atterré :
– Ben alors si c’est bilan zéro, mais que ça coûte une vraie fortune, c’est pas la peine de s’enquiquiner avec ça ! Parce que nous aurons quand même des nuisances, surtout que vous voulez absolument les placer dans cette zone très exposée et trop près à mon goût des maisons !

– Après c’est marécageux.

– D’accord, mais si ça ne sert à rien, on n’est pas obligé d’en planter !

Et je suis parti, en rage, avant le dessert. C’était trop, ça me restait en travers de la gorge ! Moi j’y avais cru, j’aurais tout fait pour faire avancer le projet.

Maintenant je suis contre, et je me suis battu contre, mais nous les avons quand même, et on vit en enfer. Il y a des jours, on se croirait à Roissy, mais on n’a pas d’avions qui décollent ou atterrissent ! D’autres jours on croirait qu’on vit dans une machine à laver géante qui nous brasse notre air !

Et le pire, c’est que notre sympathique famille a décampé ! Il parait que c’est courant, ils ne vont quand même pas supporter le supplice géant qu’ils viennent de nous installer !”

Roger P.(nom factice, l'auteur de ce témoignage souhaitant garder l'anonymat)

Témoignage de Roger P.