Dernière mise à jour : 20 mars 2019

Sous l’ombre des éoliennes

La famille Sailly est propriétaire d’une maison qui se trouve aujourd’hui à 580 mètres d’un parc de 33 éoliennes. Ils doivent vivre au quotidien avec le bruit et les effets d’ombres projetées par les pales.

Vidéo de Thibaud Sailly
« J’ai décidé de faire partager notre quotidien matinal depuis que la société VOLKSWIND FRANCE a installé ses éoliennes en se foutant absolument des premiers riverains (580 m) ! Partager serait nous aider un peu. » Thibaud
France 3 Hauts-de-France 27 février 2019 France

Beaurevoir : la proximité d’un parc éolien provoque des effets d’ombres sur son habitation

La famille Sailly habite à La Sablonnière un petit hameau de Beaurevoir. Le jeune couple est propriétaire d’une maison qui se trouve aujourd’hui à 580 mètres d’un parc de 33 éoliennes. Thibaud et sa famille doivent vivre au quotidien avec les effets d’ombres projetées par les pales.

Par Halima Najibi

Thibaud Sailly et son épouse ont acheté une longère dans le paisible hameau de Sablonnière près de Beaurevoir dans l’Aisne. Ils ont consacré du temps à restaurer leur bien. En 2013 lors de leur installation, il n’y avait aucune éolienne à proximité. Mais depuis elles ont fleuri à 580 mètres de leur habitation.

« Lorsque nous avons acheté notre bien, on n’a pas eu connaissance d’un projet éolien à l’époque. Nous étions en plein dans les travaux de restauration de la maison », le couple n’est pas anti-éolien. « On en avait au loin, qui ne nous dérange pas. Mais lorsque on a vu l’installation des mâts, on s’est dit qu’elles étaient vraiment trop proches. Et personne n’est venu nous voir » s’étonne Thibaud.

La société propriétaire de la ferme éolienne n’a pas encore contacté le couple

« Elles ont été mises en route au mois de janvier et par temps de grand vent, on les entend fenêtres fermées. On attend toujours les tests acoustiques qui doivent être réalisés chez nous ». Une autre nuisance est apparue. Avec l’arrivée des beaux jours, quand il fait plein soleil, entre 8 h 15 et 8 h 45, les pales des éoliennes provoquent des projections d’ombres, qui entraînent un désagrément visuel surtout pour son épouse sensible à ce phénomène depuis son AVC. Comme le montre les vidéos que Thibaud a posté sur Internet.

La rotation des pales entraîne une interruption périodique de la lumière du soleil (dit effet stroboscopique) qui peut être désagréable.